AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un samedi ?! Haï desu ^^( Libre )

Aller en bas 
AuteurMessage
Mikuru A.S. Asahina
Première Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Un samedi ?! Haï desu ^^( Libre )   Mer 10 Déc - 11:51

~~ Flash Back ~~ : Une soirée bien mouvementée= Une journée où on ne passe pas inaperçue :

Je me trimbalais mollement dans le couloir, me balançant d'une jambe à l'autre, transférant ainsi de manière las mon poids du corps. Je marchais en ne levant presque pas mes pieds du sol, qui glissaient plus qu'ils ne marchaient en fait. Mes yeux étaient à moitié fermés et j'avais assez mal à la tête. Je n'aimais pas me montrer dans cet état-là mais, je n'avais pas dormi de la nuit.
En effet, je suis très sensible en ce qui concerne les maladies en tout genre et, également au niveau de grands changements de vie. Et là, j'étais gâtée par la nature, néanmoins, je ne pouvais pas me plaindre. J'étais dans cette superbe école qui coute je ne sais pas combien de millions de yens l'année, alors qu'il y en a dehors, qui crève de froid et qui ne mange même pas un bol de soupe par jour.

Cela faisait bien deux jours maintenant que j'étais arrivée dans cette école, certes, je l'aimais déjà car, elle était très belle, le design était irréprochable, on y mangeait des mets succulents et, le système de cercle me plait tout particulièrement, à un tel point d'ailleurs, que j'ai décidé d'en créer un ! Cependant donc, pour en revenir à mon pitoyable état de santé, je n'avais presque pas dormi de la nuit, fatalement, je n'avais pas arrêté de tousser, j'avais très mal à ma tête et j'avais des nausées. Mais, j'avais décidé tout de même de me rendre à l'école ! Je me suis dit naïvement qu'après une bonne douche bouillante, ça allait allez mieux et, tout ce que j'ai réussi à faire, c'était de me brûler. Je déambulais dans les couloirs, me cognant sans le faire exprès aux murs. Je devais avoir l'air ridicule mais je ne me rendais pas vraiment compte au moment-même.

Soudainement, mes jambes qui étaient en coton, décidèrent de me lâcher et je tomba, fiévreuse dans le couloir. J'ai entendu des gens chuchoter ou s'inquiéter mais, je n'avais pas la force d'ouvrir les yeux et, était-ce bien de moi qu'ils s'inquiétaient ? Je ne le savais pas mais, j'étais trop mal que pour ouvrir mes yeux brûlants et que pour lever la tête du sol froid serti de somptueux carrelages !
Encore heureuse que je ne m'étais pas évanouie d'un coup et que j'avais fondu au sol car, une tête c'est lourd, vous le savez bien et, en retombant sur un sol aussi dur, bonjour les dégâts !

Je me suis réveillée bien au chaud, dans mon lit, une femme avec une tenue d'infirmière se rapprochant vraiment du cosplay, me regardait gentiment. C'était une jeune femme aux cheveux blonds mi-longs, elle me sourit:

" Alors, c'est toi la nouvelle étudiante, Mikuru-chan ? Tu as fait un malaise dans le couloir principal, tu étais brûlante de fièvre ! Tu n'aurais jamais dû vouloir aller en cours avec 39.5° de température ! Ne t'inquiètes pas pour les cours, la déléguée de ta classe est venue me voir pour me dire qu'à la fin de la journée, elle viendrait dans ta chambre pour t'apporter ses livres de classe ! Allez, je te laisse, reposes toi bien, si tu ne vas pas bien, appelles moi en appuyant sur la petite sonnette qui est accrochée là, comme à l'hôpital ! "


Il n'y avait pas à dire, c'était vraiment une école pour les riches héritiers, ça !
Surtout que, la chose la plus étonnante, c'était cette déléguée de classe...!
Certes, ce n'était sans doute pas pour rien que c'était la déléguée mais, depuis quand les élèves oisifs de cette école travaillent ? Cette fille que je ne connais pas vraiment doit-être une des rares de l'école à travailler, c'est la seule solution possible ! Je sentais que mes yeux se fermaient lourdement, pour échapper à la vision de ma chambre floue et tournante !

Je vais faire court, lorsque je me suis réveillée, j'ai vu des cahiers, trônant sur ma table de nuit faite en bois précieux. Il m'a fallu une minute pour me souvenir des paroles de la douce infirmière mais alors...quelle heure était-il, maintenant ? 16H00 ?! Je me leva à moitié et, quelque chose de mouillé tomba de mon front jusque sur mes genoux. C'était une compresse ! Je compris vite que c'était la déléguée qui avait dû venir pendant mon sommeil, elle avait sûrement eu la clef à l'accueil et m'avait apporté cette compresse et ses cours ! Une fille aussi gentille qu'elle existe donc ?

Je me leva, mes jambes tenaient sans trembler et je voyais tout à fait clair, maintenant, ma fièvre a dû retomber. J'ai honte mais...j'ai vérifié que rien ne me manquait dans ma chambre ! Fatalement, une inconnue pénétrant ainsi dans mes quartiers...mais non, tout était à sa place !

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

~~ Fin du Flash Back ~~:

Ce matin donc, on était samedi. Je ne me suis pas levée trop tard, afin de pouvoir rattraper ce que j'avais manqué durant ma courte absence. Je me sentais vraiment mieux, j'avais encore mal à ma gorge et mal à ma tête mais, tous ces maux avaient diminué et, avec des médicaments, la douleur disparaissait ( ou presque ) très rapidement ! Je me suis donc levée de bonne humeur, en chantonnant même ! Oui, je suis comme ça quand je suis de bonne humeur et, je me suis glissée sous le pommeau de ma douche, faisant couler de l'eau chaude mais pas bouillante, doucement sur ma peau. Après quoi, je me suis revêtue non pas de mon uniforme scolaire, mais de mes habits civils vu que le week-end, on en a l'autorisation. Je me suis donc revêtue d'une jupe blanche m'arrivant aux genoux, avec un top de même couleur et un gilet doux et soyeux lui aussi, de couleur rose, se fermant devant à l'aide de cordelettes, afin que mon dessus de départ reste visible. J'ai mis des collants assez épais de couleur blanc et j'ai chaussé des bottines rose clair. J'ai également noué ma longue chevelure brune en deux couettes hautes, avant de prendre un petit sac pailleté blanc avec juste ce qu'il fallait dedans et, de partir, les cahiers de la déléguée dans la classe dans mes bras, serrés contre ma poitrine. Je descendis déjeuner, seule comme d'habitude en ce lieu vu que je ne connaissais encore personne. Je pris un délicieux brownie au chocolat avec une tasse de thé à la rose, tous deux de qualitié supérieure, comme on pouvait aisément s'y attendre puis, je me rua vers la salle d'études, indiquée par des panneaux.

Une fois dans ce lieu calme où j'étais presque seule, je pris place à une table de libre.
Seuls les bruissements des pages de livres qu'on tournent se faisaient entendre.
Je me mis donc au boulot, sortant de ma mallette que j'avais prise, en plus de mon petit sac, mon ordinateur portable et, j'ouvris le dossier " Word " la dernière version, contenant mes cours et, je m'y attela, lorsque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un samedi ?! Haï desu ^^( Libre )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Operasyon Bagdag 2 di Jean Mari Samedi pot parol baz lavalas
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Une arrivée étoilée, desu desu ( PV Onee-sama )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouran Gakuen :: Ouran Gakuen :: Aile Est :: Salles d'Etudes-
Sauter vers: