AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tasuket'weeee! [Miya-san + libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Terada Shigeru
Première Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 24
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Tasuket'weeee! [Miya-san + libre]   Dim 12 Avr - 16:20

Shigeru courait. Ça ne le changeait pas beaucoup. Non, il faut avouer que c'était un truc auquel il était habitué. Enfin, il faut préciser. Pas courir pour courir, pas courir après rien, juste pour "s'entraîner physiquement", pas faire de la course à pied gratuite dans le but de faire du sport, ça, Shigeru n'aimait pas ça, et quand il faisait trop chaud, ça le faisait saigner du nez... Il n'avait jamais aimé ça. Non, courir pour fuir. Ça, ça le connaissait, et ce n'était pas le même type de course. Déjà, quand il fuyait, encore, il voyait une utilité au fait de courir. Il devait se SAUVER. ÉCHAPPER à quelque chose. En l'occurence, ÉCHAPPER à la meute de chiens qui lui courait après dans les rues de la ville.

Tasuketeee!

Bon, une "meute"... En fait de meute, il ne devait y avoir que trois, peut-être quatre chiens. Assez gros, mais à peine. Et pas de ces chiens noirs, obscurs, aux crocs luisants et aux babines retroussés qu'on voyait dans les films à faire peur. Non, juste des chiens, tout au plus, quoi. Des chiens tout à fait ordinaires, mais dans l'esprit de Shigeru, ils étaient effrayants, terrifiants, parce que lui était tout petit et qu'eux étaient plus gros que la moyenne pour des chiens, parce qu'ils aboyaient, et qu'ils aboyaient forts, parce qu'il n'avait pas l'habitude des chiens, parce que de toutes façons, il avait peur de tout, alors...

Les chiens avaient échappé à leur maître, ou du moins à leur promeneur, un quelqu'un qui semblait lui-même ne pas être très habitué aux chiens pour les avoir retenus si peu ou pas assez en tout cas, quand ils s'étaient mis à s'exciter et à japper en présence de Shigeru. Mais quoi? Shigeru avait-il une odeur de chienne en chaleur? Loin de là, à vrai dire, il portait tout simplement de la bouffe sur lui. Pas grand'chose pourtant, mais assez pour avoir attiré l'odorat des chiens. Pourtant c'était de la nourriture délicate, enfermée hermétiquement dans du plastique, sans odeur précise qu'une très légère odeur de biscuits et, peut-être, un peu, de fleurs, mais ça avait suffit pour que les chiens échappent donc à cette personne qui les promenait et s'avancent vers Shigeru pour le renifler. Shigeru avait instantanément eu peur. Et il s'était mis sur-le-champ à courir en gémissant, pour ne pas qu'ils le suivent. Comme d'habitude, ça avait produit l'effet inverse, et ça avait encouragé les chiens à courir. Voilà comment Shigeru se retrouvait à courir en criant au secours dans les rues d'une ville qu'il ne connaissait pas ou si peu, poursuivi par trois ou quatre chiens qui avaient l'air plutôt gentils... Du moins dans l'esprit de toute autre personne, qui n'avaient comme seul crime que de vouloir lui piquer cette nourriture qu'il portait sur lui, pas vraiment une nourriture pour chiens en vérité, bref, tout ce petit monde faisant se retourner les gens dans la ville, dans un petit vacarme à la fois comique et, peut-être, plutôt mignon.

Hon... Hon... H-au secouuuws! T^T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahora-school.actifforum.com
Miya Nyuwa
Première Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Localisation : Derrière toi, héhé
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: Tasuket'weeee! [Miya-san + libre]   Dim 12 Avr - 20:30

    Ah, quelle belle journée, vous ne trouvez pas ? Si ? Ah, vous êtes du même avis que moi alors. Belle journée = belle balade dans la ville. Non, tu ne trouves pas ? Ah, mais pourquoi ça ? Et bien, je le découvrirais. Peut-être dans quelques minutes, ou peut-être maintenant. Allez savoir …

    Miya s’était levée de bonne heure ce matin. Elle voulait faire un tour dans la ville et surtout, profiter du beau temps. La demoiselle s’était préparée très rapidement. La rouquine avait enfilé un jean, un tee-shirt et des baskets. Elle n’allait que se promener dans la ville, pas faire du shoping ou aller au Lycée. Miya avait avalé en deux minutes son petit-déj’ et elle avait même prévu de manger en ville. La jeune Nyuwa sortait à présent de chez elle, prête à partir à la conquête du monde xP Naan, je rigole x)

    La rouquine traînait à présent dans les rues, observant le ciel. Elle s’arrêta un moment, contemplant les alentours. Les gens qui passaient étaient joyeux, ils riaient même. Ça faisait du bien d’entendre le rire d’un jeune enfant, de voir le sourire d’un adulte. Tout ça mettait encore plus de bonne humeur la jeune fille qui commençait à sautiller en regardant toujours le ciel. Et bien, et bien. Vous vous doutez sûrement qu’elle va soit percuter quelqu’un, soit percuter un arbre soit marché sur son lacet. Et bien, j’opte pour la dernière réponse. : marché sur son lacet xP Sbam, par terre au plein milieu du passage. Miya se redressa, se tenant la tête. Elle essuya une petite larme qui coula sur sa joue, avant de passer une main dans ses cheveux roux. Elle souriait bêtement, ses grands yeux verts observant les personnes qui passaient. La demoiselle étira ses jambes, avant d’enlever la poussière qui était venue se coller à ses jolies gambettes x) La rouquine leva la tête avant d’observer les nuages qui arrivaient peu à peu. La belle journée qui était annoncé allait peut-être tournée à une journée sous la pluie. Miya regardait toujours les nuages, les pointant du doigt comme une gamine.

    « oooh ! Celui là est en forme de cœur, c’est kawaiiii ! Oh oh oh, et lui, en forme de … de carotte ! Nyaaa, que c’est joli ! Et puis et puis, lui, là, il ressemble à un petit poney ! Kawaiiii ♥️ ♥️ »

    La jeune fille continuait à se parler, tout en montrant les nuages et en souriant. Elle ressemblait à une petite fille. Plusieurs minutes passèrent, et Miya décida de se lever. Elle regarda un instant les personnes qui s’étaient arrêter pour la regarder bizarrement. Quooii ? Miya souriait toujours avant de tourner la tête brusquement et de se pousser du chemin. Une horde de chien courrait après quelqu’un. Miya regardait, ébahit, la horde de chien passer poursuivant une personne. La jeune fille se mit alors à courir après les chiens, les appelant pour qu’ils viennent vers elle. Les sifflant, les chiens s’arrêtèrent et se tournèrent, s’approchant de Miya. La rouquine commença alors à les caresser, souriant. A présent, il fallait retrouver leurs maîtres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terada Shigeru
Première Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 24
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Tasuket'weeee! [Miya-san + libre]   Lun 13 Avr - 1:36

...Hon...

Shigeru avait entendu un sifflement. Puis les aboiements avaient cessé, puis il n'entendait plus les chiens courir enfin. Alors il se décida à s'arrêter de courir, encore tout haletant, serrant son petit sac en plastique avec ce que les chiens avaient flairé dedans contre son coeur. Il prit un instant pour reprendre haleine, puis osa finalement se retourner, timidement d'abord, pour regarder derrière lui juste du coin de l'oeil... Pour constater avec surprise que les chiens avaient été arrêtés par une jeune fille, qui pourtant ne ressemblait pas à la personne qui les promenait tout à l'heure. Cette jeune fille-là n'était probablement pas le maître de ces chiens, n'est-ce pas? Pourtant elle les tenait comme dans sa poche, rien à voir avec Shigeru qui avait eu peur d'eux dès le premier regard.

Le jeune garçon considéra l'inconnue d'un air hébété. Réflexe immédiat, il tenta, de loin, de chercher en elle quelques traits qui pourraient se rapprocher d'une de ses soeurs. De prime abord, cette fille-là ne ressemblait absolument à aucune de ses soeurs. Elle avait une apparence qu'il n'avait jamais vue avant. Pourtant, il parvint à associer son corps mûr et son visage aussi mature qu'épanoui à l'aînée de la famille, Kazuko. Peut-être cette impression de maturité, dans cette jeune fille qui pourtant avait presque l'air d'une petite enfant, à caresser ces chiens en souriant.

...

Shigeru ne savait que faire. Mais à regarder cette fille, il se sentait un peu bouleversé. Mine de rien, rien qu'en appelant ces chiens vers elle, même si cela était peut-être uniquement pour son intérêt personnel, elle l'avait sauvé... Indirectement peut-être, oui, mais elle l'avait sauvé... Encore une jeune fille qui vous sauvait la vie. Décidément, cela ne faisait que renforcer Shigeru plus et plus encore dans sa confiance et dans sa favorisation de la gent féminine dans son âme. Décidément, il avait toujours autant peur des hommes, n'en ayant fréquenté encore aucun, mais les jeunes filles, toutes des grandes soeurs pour lui, quels anges, quels anges gardiens! Toutes se valaient, décidément, de celles qu'il avait rencontrées. Du moins, étant tout juste sorti d'un guêpier, c'était l'impression qu'avait Shigeru. Et pourtant, il ne bougeait pas, ne sachant que faire, s'il devait aller vers la jeune fille pour lui démontrer sa reconnaissance, ou bien s'éloigner avec humilité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahora-school.actifforum.com
Shizuka Iori
Deuxième Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 48
Age : 23
Localisation : Cherchez moi =D
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: Tasuket'weeee! [Miya-san + libre]   Mer 15 Avr - 23:54

    [S]hizuka était bien contente de ne pas avoir à aller au lycée ce matin-là. Puisque c’était la dernière journée de la deuxième ou troisième, elle n’en prenait plus vraiment le compte, lune de miel de ses parents. Ce qui voulait dire, en d’autres termes, qu’ils allaient revenir le lendemain ou le surlendemain tout dépendant du décalage horaire. La jeune femme n’avait pas du tout envie de perdre sa liberté à cause du retour de ses parents. Donc elle décida de profiter de sa dernière journée. C’était plutôt rare que ses deux parents s’absentent en même temps, en fait c’était plutôt son père qui partait pour des rendez-vous d’affaire, donc il valait mieux en profiter. Étrangement, Shizuka préférait son père à sa mère donc c’était plutôt rare pour elle de passer un moment seule à seule avec son père, donc disons qu’elle préférait quand les deux n’étaient pas la, ça lui faisait des vacances de sa mère.

    [N]’étant pas particulièrement bien intégrée à Ouran et donc n’ayant pas vraiment beaucoup d’amis, la jeune femme préféra d’aller en ville, peut-être pour faire les boutiques ou simplement pour se promener. Elle préférait l’idée de faire les boutiques, mais seule c’était nettement moins amusant et agréable. Et puis, il y avait toujours l’idée de faire des rencontres, quoi qu’elle doutait encore de la possibilité de se faire des amis simplement en leur parlant et en étant sympathique avec eux. C’était un principe qui lui était très peu familier, voir plutôt complètement étranger. Ce n’était pas vraiment son genre, mais elle faisait de plus en plus ce genre de truc. Elle tenait à agir comme des gens normaux, quoi que les étudiants de Ouran n’étaient pas vraiment ce qu’on pouvait considérer comme normaux. Enfin, Shizuka tenait à avoir un cercle de connaissance plus complet, il valait donc mieux pour elle d’être plus gentille avec les autres.

    [F]inalement, ses pas la menèrent jusqu'à des rues quelconques de la ville. Elle n’était pas particulièrement familière avec les alentours, mais elle était suffisamment débrouillarde pour ne pas se perdre, ce n’était pas vraiment son genre de toute façon. La jeune femme soupira légèrement en voyant le nombre de gens qui se promenaient dans les rues. Ce n’était pas qu’elle n’aimait pas être entourée de personne, mais elle n’y était tout simplement pas habituée. Shizuka aimait plus la solitude et le calme ce qui était le contraire de la rue qui était légèrement plus animée que sa chambre disons… Elle croisa finalement une personne qui la dévisagea pendant un moment avant de lui demander si elle avait vue des chiens courir après un jeune homme. Elle hocha la tête pour lui signifier que non, mais elle dit quand même pour être plus polie :

    « Non désolée… Mais je pourrais vous aider à les retrouver. »

    [C]’était par politesse, mais Shizuka était maintenant prise pour aider ce monsieur. Elle suivit le type dans les rues jusqu’à temps qu’elle aperçoive une fille qui avait trois ou quatre chiens. Elle l’indiqua au monsieur et se rapprocha à son tour. En regardant les alentours pendant que le propriétaire des chiens remerciait la fille, la jeune femme aperçut un jeune homme, surement celui qui s’était fait poursuivre par les gens. Étrangement, il fixait la fille. Elle s’approcha donc de lui en souriant. Elle lui dit plutôt joyeusement :

    « Tu sais tu devrais peut-être aller lui parler. »


    [Bon pas sure que ça aide vraiment le topic mais bon =P]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terada Shigeru
Première Année
avatar

Féminin
Nombre de messages : 107
Age : 24
Date d'inscription : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Tasuket'weeee! [Miya-san + libre]   Ven 17 Avr - 19:44

Ah...! Hon...

Ça l'avait surpris, le petit gars, de voir cette autre grande soeur se diriger vers lui. Premier réflexe de nouveau : à qui ressemblait-elle..? Hm... Elle avait, elle aussi, un petit quelque chose du visage de Kazuko. Décidément, c'était la journée des Kazuko! Mais dans le style vestimentaire de cette jeune fille-là, on notait comme une ressemblance avec Rumiko. Les deux aînées. Bon. Mais il fut plus surpris encore quand la Kazuko-Rumiko vint lui parler. Pour finalement dire quelque chose de très vrai.

Mmh... En effet... Elle m'a sauvé...

Il regarda de nouveau la jeune fille qui avait sifflé les chiens, qu'il avait quittée des yeux un instant pour regarder l'autre. Il eut un instant exactement la même expression qu'il avait en la fixant un peu plus tôt, puis se retourna vers l'autre jeune fille encore une fois pour acquiescer juste d'un petit signe de tête timide. Après quoi, tentant de se faire tout petit, il trottina vers sa "sauveuse" et le propriétaire des chiens qui était arrivé là, apparemment, grâce à l'aide de l'autre jeune fille. À la vue des chiens, malgré tout, il ne se sentait pas très fier, et serra encore plus fort son petit sac en plastique, qu'on ne distinguait même presque plus tant il le pressait contre lui. Sa première idée fut de s'incliner, en particulier devant le propriétaire des chiens, en présentant toute ses excuses.

Je... Je suis vraiment navré... Veuillez pardonner ma maladresse!

Et puis il releva de nouveau la tête, découvrant à nouveau son petit visage rond, même si ça ne le grandissait pas beaucoup. De tout le petit groupe qui s'était formé scène oblige, c'était sans nul doute lui le plus petit, car après tout, il était aisé pour lui d'être plus petit que qui que ce soit... Il ressemblait vraiment à un gamin. En physique, tout autant qu'en voix finalement, et peut-être bien en caractère aussi. Il se tourna vers la jeune fille à qui il était venu parler, l'air un peu penaud toujours, sans lâcher son sac de contre lui, pour ne pas que les chiens le sentent, pour ne pas que les chiens le touchent. Peut-être pour ne pas qu'on le voie. Alors il s'inclina de nouveau, un peu moins bas mais il s'inclina tout de même.

Et... Je vous remercie beaucoup. Sans vous j'aurais probablement continué à courir longtemps...

Mince... J'ai l'air bête!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mahora-school.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tasuket'weeee! [Miya-san + libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tasuket'weeee! [Miya-san + libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ouran Gakuen :: Autres Lieux :: La Ville :: Les Rues-
Sauter vers: